Passer au contenu

Sylvie

Ma carrière avait déjà été toute tracée par ma famille, des études scientifiques poussées, où la fibre artistique ne devait pas avoir sa place malgré ou surtout… une maman et un papa très manuels. Maman était capable d’esquisser des croquis de robe et de les réaliser alors que papa lui était un vrai bricoleur.

Je ne sais pas si on est prédisposé à la photo mais en tout cas pour moi, ce n’était pas gagné pour jouer le modèle. Enfant, mes parents adoraient nous photographier, et avec mon regard de petite fille, c’était un passage obligé, un peu ennuyeux; jusqu’au jour où….

La perte de deux êtres chers m’ont fait réalisé que chaque instant était important. Alors, on commence à fouiller les albums photo à la recherche de souvenirs, de chaque moment passé avec eux ! Je découvre des photos en noir et blanc avec une réelle identité qui me permettent de découvrir mes origines.

Inconsciemment, je réalise petit à petit l’importance de cet outil qui deviendra plus tard mon outil de travail.

Papa, très High-Tech, nous achète les tous premiers appareils numériques. Des milliers de clique sur le bouton, des séances de visionnage des photos et des fous rires à gogo!

Au fur et à mesure des années, je grandis, je rencontre mon âme-sœur et on se découvre un point commun: la photographie.

D’abord, en amateur, d’événements en événements, notre regard s’aiguise. Humblement, je dirai que petit à petit la technique s’est mis ai service de l’art.

Un séjour à Singapour nous a permis de nous ouvrir et voyager à travers l’Asie. On se rend compte qu’il est important d’être heureux avant tout.

Une fois de retour en France, on décide de sauter le pas ! Le projet Pantan photographes nous tend les bras.

Objectif: Immortaliser chaque instant de bonheur passé avec les êtres chers.